Comment avoir droit à la carte d’invalidité ?

Une carte d’invalidité est spécialement destinée pour les personnes invalides, désignées par le terme « handicapé ». Elle est utilisée par ces derniers pour que certains droits leurs soit octroyés. Depuis 2017, elle est connue sous le nom de « carte mobilité inclusion » avec l’initiale CMI. Voici les conditions pour obtenir la carte d’invalidité.

Qui peut l’obtenir ?

L’invalidité peut se définir comme le fait de ne pas pouvoir accomplir des tâches qui nécessitent un effort ou de la force physique, mais aussi de la capacité mentale. De ce fait, toute personne invalide ou handicapé peut bénéficier de cette carte d’invalidité. Celle-ci ne présente aucune distinction entre les cas d’invalidités, tant qu’un médecin approuve que l’invalidité est à un taux de plus de 80% d’incapacité. Il n’y a pas non plus de distinction de nationalité pour les personnes qui nécessitent cette carte, le principe étant que toute personne souffrant d’une incapacité doit bénéficier de droits et de traitements égaux. Ceux qui se trouvent dans la catégorie 3 d’invalidité bénéficieront des pensions d’invalidité à vie.

Les conditions d’obtention de la carte d’invalidité

La personne souffrant d’invalidité devra présenter les pièces qui justifient son incapacité, notamment des résultats d’examens qui sont effectués auprès des hôpitaux ou des spécialistes. Le taux d’invalidité doit être supérieur ou égale à 80%. Ce taux a été fixé par un barème préétabli par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Si le cas est grave, cette dernière peut également mentionner dans la carte d’invalidité que la personne en question aura droit à un accompagnateur. D’un côté, une invalidité temporaire ne donne droit à la personne qu’à des subventions temporaires. Il faut alors que cette invalidité ait une caractéristique permanente pour qu’une personne ait droit à la fameuse carte de façon définitive.

Les démarches pour obtenir la carte d’invalidité

Les procédures à suivre ne sont pas longues ni coûteuses. Elles nécessitent juste de remplir certains formulaires et de les compléter avec les pièces justificatives de l’invalidité délivrée par le médecin. La pièce d’identité de la personne invalide et sa photo d’identité sont également requises pour compléter le dossier. Lorsque toutes ces conditions sont réunies, les autorités compétentes procèdent à la délivrance de la carte d’invalidité au demandeur. La durée de validité de la carte peut varier selon les cas, mais au maximum, elle est de 10 ans renouvelable si l’invalidité est permanente autrement dit pour les personnes de la troisième catégorie. Cette carte donne des avantages propres aux personnes invalides tels les avantages fiscaux comme la réduction de la somme à payer, des avantages sociaux comme le fait d’avoir des places assises dans les transports communs. Il en est de même pour son accompagnateur.

Existe-t-il des agences immobilières spécialisées dédiées aux seniors et aux PMR ?
Logement : les normes d’accessibilité pour PMR (personne à mobilité réduite)