Les aménagements pour les personnes à mobilité réduite

Des aménagements intérieurs et extérieurs sont nécessaires pour les personnes handicapées. Les travaux sont entrepris pour l’aménagement de la salle de bain, l’élargissement de la porte ou même l’installation des rampes d’accessibilité. L’objectif est de faciliter l’accès des personnes handicapées dans leur maison. Il faut avoir de bonnes connaissances avant de faire les travaux de construction. 

Bien étudier l’aménagement de la maison des personnes à mobilité réduite  

Tout d’abord, il est nécessaire de construire une maison à plain pied pour les personnes à mobilité réduite. L’objectif est de leur permettre de rouler sans problème avec leur fauteuil roulant dans la maison. Ce système réduit au maximum les risques d’accident. Installer les toilettes dans la salle de bain est évident pour optimiser la surface de l’appartement. Pour que la personne à mobilité réduite puisse faire des tours autour de son lit, il faut libérer les alentours. Un grand espace est alors nécessaire. De plus, la cuisine doit s’adapter à son handicap. Elle doit garantir sa sécurité et favoriser son environnement. La mesure des portes doit être aussi compatible avec les handicapés. Il existe des critères à suivre pour la dimension de la porte. Son installation ne concerne pas seulement au logement des personnes à mobilité réduite, mais aussi aux bâtiments de la fonction publique. L’aménagement de l’escalier est aussi primordial. Si votre maison n’est pas une maison à plain pied, veuillez installer des escaliers montants ou acheter un fauteuil monte escalier. Cliquez ici pour plus d’infos et pour avoir des idées pour les aménagements pour handicapés.

Placer des équipements incontournables dans le logement

Les personnes à mobilité réduite ont besoin des différentes sortes d’équipements dans leur appartement. Des équipements spécifiques pour la cuisine, la salle de bain et les meubles sont nécessaires. Pour la cuisine, des éviers suspendus permettent aux handicapés ou aux personnes âgées de rendre plus facilement dans la cuisine. L’installation des portes coulissantes est aussi une bonne idée. Choisissez des ouvertures escamotables dans la cuisine. Il faut mettre les plaques de cuisson, les appareils électroménagers à un bon endroit sécurisé et une hauteur adaptée à la personne. Ensuite, dans la partie de salle de bain, la baignoire à porte est la plus rassurante. Il existe des types de douches comme la douche style italien qui permet à un accès facile aux personnes à mobilité réduite. Pensez à opter des barres de soutien dans la salle de bain et près des w.c.. Le lavabo de PMR est une option pour permettre à la personne âgée de gagner un grand espace pour ses jambes. Dans les autres chambres, l’essentiel est d’avoir une bonne circulation. N’utilisez pas les pièces superflues. Enfin, n’hésitez pas de contacter les agences immobilières pour plus d’informations. 

Les espaces et les hauteurs de logement

L’espace dans le logement des personnes à mobilité réduite doit être dégagé. L’objectif est de leur permettre de circuler sans problèmes partout dans la maison surtout si elles sont installées sur un fauteuil roulant. Il est nécessaire d’assurer que la personne handicape ou âgée peut faire des tours ou même demi-tour dans la même pièce. Les hauteurs des meubles doivent être mesurées entre 90 cm et 130 cm par rapport au sol, de même pour les interrupteurs et les poignets de la porte.  Pour avoir une circulation optimale dans la maison, il faut avoir au moins 75 cm de largeur ou de 130 cm de longueur des espaces de circulation. La largeur des portes doit être au moins 90 cm pour plus d’espace. Ensuite, le salon fait partie de la vie. Dans cette pièce, chacun doit circuler sans entrave. Pour laisser un passage du fauteuil roulant, il faut rendre compte que marquer un espace suffisant est obligatoire (environ 85 cm de largeur et de 1,4 m de largeur). Il ne faut pas oublier les surfaces de la rotation et de demi-tour.

Une maison plus conforte et la domotique

Une fois que votre maison est libérée, essayer maintenant de moderniser la maison des personnes à mobilité réduite afin qu’elles ne sentent pas isolées. La domotique contribue à faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite ou handicapées. Elle leur permet de rester seuls dans leur maison, au lieu d’aller dans les centres spécialisés. À titre d’exemple, ce n’est pas facile pour vous d’éteindre la lumière, contrôler les chauffages, allumer la télévision, mais une personne âgée ou handicapée a du mal à se mouvoir. Si un membre de votre famille a des difficultés de faire des tâches quotidiennes, ne restez pas les bras croisés, mais essayez de contacter les professionnels. Il est possible de rénover les séjours des clients pour l’adapter au besoin des personnes handicapes ou âgées. De nombreux spécialistes peuvent vous conseiller. Essayer de communiquer avec les constructeurs immobiliers près de chez vous pour leur demander des informations à propos de l’aménagement de la maison. Il existe des agences qui occupent seulement une rénovation spécifique.

Comment être sûr de trouver le bon EHPAD pour ses parents ?
Passer des vacances inoubliables entre amis dans le Nord